Réunions de BEF encore annulées ! Inadmissible pour le SNEP-FSU  qui propose une visio débat à nos IA-IPRS !

Pendant la période covid-19, les réunions de BEF ont été annulées pour des difficultés d’organisation. Dès juin 2021 Le SNEP-FSU avait demandé à nos IA-IPRS la reprise de ces réunions en rappelant leur importance notamment pour pouvoir discuter collectivement :

–              De la mise en place de la réforme du lycée GT et PRO en EPS avec les nouvelles AFL et les modifications majeures de notations pour le baccalauréat.

–              Du bilan et de la mise en place des formations sur site pour l’année 2022-2023.

Après avoir reçu une confirmation orale en juin 2021, puis en décembre 2021, que ces réunions de BEF auraient bien lieu cette année, nous venons finalement d’apprendre qu’elles étaient à nouveau annulées. Les IA-IPRS jugent que l’actualité ne nécessite pas de réunir la profession.

Le SNEP-FSU dénonce cette décision sur le fond et sur la forme. Sur la forme, le SNEP-FSU a fait confiance aux IA-IPRS EPS  qui n’ont finalement pas tenu leur engagement.

Sur le fond, les enseignants n’ont plus été réunis depuis 2019 pour discuter de l’actualité, de leur formation continue. Il est temps de reprendre ces réunions qui avaient lieu tous les ans et qui participaient à la création d’une dynamique dans les BEF, les établissements et permettaient aussi aux collègues de se connaitre tout simplement.

Juger que la réforme du baccalauréat n’est pas un sujet qui mérite de rassembler les collègues pour discuter du bilan avec eux est scandaleux. Cette réforme n’est pas un détail, c’est elle qui acte un bac local avec des référentiels différents dans chaque lycée, qui limite la part de la motricité à 12 points et qui enferme les enseignants dans des grilles d’évaluation impossible à tenir.

Le SNEP se veut force de proposition pour créer des espaces d’échange avec notre institution. Nous proposons donc à nos IA-IPRS une table ronde en visio avec l’ensemble des collègues qui le souhaite pour que les échanges nécessaires entre l’institution et la profession puissent se tenir.

Nous nous engageons bien sûr à ce que le format permette des échanges respectueux même s’ils peuvent être contradictoires.

Nous attendons la réponse de nos IA-IPRS  et tiendrons informée la profession.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.