Circulaires rectorales

Protocoles APPN, dernières nouvelles (mai 2018) :

Suite à la rencontre du SNEP avec les IPRs sur les protocoles APPN, certaines avancées ont été obtenues sur ce dossier :

Aucun protocole académique de sortira en cours d’année. Les IPRs ont décidé d’attendre en cas de fusion avec l’académie de CAEN ou en cas de parution de protocoles nationaux. La demande du SNEP est toujours d’avoir uniquement des protocoles nationaux.

Si aucun élément nouveau n’arrive d’ici la rentrée de septembre 2018, des protocoles académiques devraient être alors publiés.

En attendant la parution de protocoles académiques, le SNEP rappelle que la construction de protocoles d’établissement peut être souhaitable, mais que cela n’est pas une obligation prévue par la circulaire nationale.  Bien sûr, chaque enseignant doit, comme avant, intégrer des mesures de sécurité dans la conception de ses cycles APPN.

Eric Joufret

 


Protocoles APPN, le SNEP-ROUEN rencontre les IPRs

Un travail sur la parution de protocoles académiques (Course d’orientation, Voile, Escalade et un protocole multi-activité) a été initié dans l’académie depuis plusieurs mois, le SNEP-ROUEN a été reçu par les IPRs sur cette question le 14/02/2018.

Nous avons redit notre volonté de voir paraitre de protocoles nationaux pour éviter de multiplier les protocoles académiques qui risquent de se contredire en cas de voyage APPN dans une autre académie.

Concernant la parution de protocoles académiques nous avons rappelé plusieurs points :

  • Sur le calendrier, il fallait éviter toute précipitation dans leur parution. Si des textes nationaux venaient à sortir, il pourrait les rendre caduques très rapidement. De même, si notre académie fusionnait avec celle de CAEN, il faudrait à nouveau les changer. De plus, faire paraître des protocoles dans une période de « sortie plein air » pouvait être problématique en changeant les règles au dernier moment. S’ils devaient paraître, il ne nous paraissait pas utile de le faire avant la rentrée 2018. Enfin dans l’académie, des établissements auraient été dispensés de protocoles cette année, alors que d’autres y seraient soumis, ce qui n’est pas très équitable.
  • Sur le fond, nous avons rappelé que la circulaire nationale donne une importance démesurée à un protocole académique en précisant que « les enseignants doivent le respecter ». Ainsi une préconisation qui se doit d’être « respectée » devient une prescription qui pourrait mettre en faute tout agent qui ne la respecte pas. Nous avons donc redit notre volonté d’écrire ces protocoles avec la volonté d’aider les collègues plutôt que de les mettre en difficulté. Nous avons proposé de supprimer le protocole multi activité qui fait doublon. Le protocole escalade ne nous parait pas indispensable puisqu’une annexe nationale escalade existe déjà. Sur le détail des protocoles, nous nous sommes engagés à envoyer des propositions de modifications.
  • Sur le versant de la formation, nous avons condamné le fait qu’aucun moyen académique supplémentaire ne soit dédié aux APPN suite à la mise en place de cette circulaire.
  • Sur le versant des effectifs de groupes nous avons regretté qu’aucune directive académique ne soit donnée pour que les chefs d’établissement soient incités à donner des moyens pour dédoubler les groupe APPN.

Nos arguments ont pu être entendus lors de cette audience même si n’avons eu aucune réponse définitive sur nos demandes. Nous vous tiendrons au courant des évolutions de ce dossier.

Valérie Collangette, Nathalie Vernier, Eric Joufret