CTA 9 février : Carte des spécialités EPS

Compte rendu du CTA du 9 février 2021 avec deux points à l’ordre du jour sur ce CTA :

1- Les lignes directrices de gestion (LDG) sur les mutations intra-académiques suite à la loi de transformation de la fonction publique.

La FSU a dénoncé la perte de compétence des CAP, qui conduit à une absence de transparence. En effet, les élu·es du personnel sont complètement écarté·es de toute vérification. Le constat est simple sur le terrain : suspicion, incompréhension et perte de confiance de la part des collègues envers les résultats du mouvement. A la FSU, l’équité de traitement des personnels est essentielle. Ces nouvelles modalités de mobilité ne nous permettent plus de la garantir auprès de nos collègues qui sont contraint·es à des recours individuels.

Sur ce point, la FSU, suivie par les autres organisations syndicales, a voté contre. Elle ne peut approuver ces LDG qui organisent l’opacité sur le suivi des situations individuelles avec le dessaisissement des CAP.

 

2- La carte de la spécialité « Education physique pratiques et culture sportives »  :

La FSU a acté positivement la création de cette spécialité mais déplore qu’elle se fasse dans le cadre de la réforme des lycées qui met en concurrence les disciplines, aggrave encore les inégalités entre élèves et établissements et remet en cause le caractère national des baccalauréats.

Le rectorat s’est basé sur les critères suivants pour fonder son choix :

  • Ancien établissement avec enseignement d’exploration et de complément
  • option EPS
  • SSS
  • Internat
  • Sportif de haut niveau
  • Cohésion de l’équipe pour porter le projet

6 lycées publics ont candidaté pour l’Eure, 15 lycées pour la Seine-Maritime (9 publics et 6 privés).

Les lycées retenus par la Rectrice sont les suivants :

  • LGT Maupassant à Fécamp
  • LGT Val de Seine à Grand Quevilly
  • LPO les Fontenelles à Louvier

Le SNEP-FSU est intervenu pour dénoncer le fait que ces enseignements de spécialité n’étaient pas financés par des moyens fléchés.

Le SNEP-FSU a rappelé son opposition à tout montage qui intégrerait dans les DHG des heures  à d’autres disciplines que l’EPS. Le Secrétaire général s’est engagé sur ce point.

Le Vote sur l’ensemble des cartes des enseignements optionnels et de spécialité n’a pas pu se faire puisque la carte des options n’est toujours pas finalisée par le Rectorat.

télécharger la déclaration de la FSU au CTA du 9 février

Nous avons aussi dénoncé le scandale des postes cachés par la Rectrice pour la rentrée 2021. Voir le communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *