Le gouvernement a fait le choix d’avoir recours à l’article 49.3 de la constitution pour faire passer son projet de loi de réforme des retraites. Le SNEP-FSU dénonce cette pratique qui est un véritable déni de démocratie : le gouvernement assume d’utiliser cet article pour couper court au débat et museler l’opposition ! De plus, il prend cette décision au milieu d’un week-end et d’un conseil des ministres consacré à la gestion de la crise du Coronavirus, afin d’essayer de prendre les parlementaires et l’opinion publique de vitesse. C’est une illustration de plus du mépris de ce gouvernement pour toutes les oppositions : celles qui s’expriment dans la rue, dans les sondages et à l’Assemblée.

L’intersyndicale dénonce le passage en force du gouvernement et appelle à poursuivre et amplifier la mobilisation.

Dès maintenant, préparons la journée du 31 mars pour en faire une puissante journée de grève interprofessionnelle.

Interpelez les parlementaires en utilisant l’outil mis à disposition par le SNEP-FSU.

Et pour préparer le 31 mars, voici ci-dessous les RDV de la semaine à venir !

Samedi 7 mars :

RV à 14h30 place du Vieux Marché à Rouen – Retraites et droits des femmes

Dimanche 8 mars :

RV à 16 aux Docks du Havre – Retraites et droits des femmes, Flashmob « A cause de Macron » lien pour s’entrainer : https://vimeo.com/382885904